Décollage

Le vol d'un avion se compose de trois phases:

  1. le décollage
  2. l'avion en vol
  3. l'atterissage

 

LE DÉCOLLAGE:

 En aéronautique, le décollage est la phase initiale et essentielle d'un vol, que se remporte après réaliser la course de décollage sur une piste de décollage et atterrissage d'un aéroport ou dans une surface étendue d'eau, avec laquelle se réussit l'effet aérodynamique de la sustentation, qu'est provoqué par le flux à une déterminée vitesse de l'air sur les ailes. Pour réussir un décollage, s'envisagent trois facteurs: le facteurs terroir, le facteur appareil et le facteur air.

Le premier, le facteur terroir, se base sur qu'il se requiert rouler vers la piste en utilisant les rues de tournage avec l'autorisation et guide de l'ATC, raconter avec une surface apte pour décoller, solliciter à l'ATC la permission de décollage et entamer avec le facteur appareil, dans lequel ils influencent toutes les parts de l'avion; ils se libèrent les freins, il se maintient l'avion centré dans la piste, et il s'accélère, finalement, à maximale puissance les moteurs de l'aéronef pour obtenir pendant la course de décollage la vitesse requise pour obtenir sustentation.

Il alors commence le facteur air: à travers des effets aérodynamiques sur l'aile, le fuselage et le reste des parts et des surfaces de contrôle de l'avion, s'obtient la sustentation suffisante pour lever l'aéronef du sol, pour ce que se requiert que les conditions atmosphériques préalables soient convenables pour réussir un décollage sûr.


Finalement, il se maintient la puissance maximale dans les moteurs de l'appareil, se meuvent les gouvernails de profondeur et part des flaps et se  provoque qu'il se lève le nez d’avion et, après l'écart des roues des trains d'atterrissage du sol, l'avion entame le vol.

Le décollage s'envisagera terminé une fois que les trains d'atterrissage soient restés gardés.Le décollage se régit par la loi physique de Daniel Bernoulli, contenue dans l'équation:

formule-decollage.png


Où la force de portance (L) est égal au produit d'un moyen de la densité de l'air (1/2 ρ) multiplié par le coefficient de portance de l'aile (Cl) multiplié par la surface d’ailes (S) et par le carré de la vitesse de décollage (V²).



L'avión décolle lorsque la portance est superieure au poids et la pousée à la trainée.

forces-du-decollage.jpg

 Comme on peut observer, les forces de la portance et de la pousée son plus importantes que les forces de trainée et du poids. Donc par interaction des deux premières forces, l'avion commencera à se décoller du sol jusqu'à arriver au vol stable.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×